Sommaire du dossier
Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter

L'expatriation des ingénieurs, un phénomène croissant

Le choix des ingénieurs pour l'expatriationSelon une enquête IFOP récente, le nombre de jeunes diplômés ne fait que s'accroître. De 2012 à 2013, le pourcentage des expatriés sortant de grandes écoles est passé de 12% à 27%. Examinons les raisons qui motivent les jeunes diplômés français à quitter le territoire national pour aller travailler à l'étranger.

Des salaires nettement plus attractifs

Si un ingénieur sur six choisit de s'expatrier, les salaires plus compétitifs que l'on peut leur offrir à l'étranger y sont pour beaucoup. Il s'agit d'une différence de taille de l'ordre de 8000 euros, d'après l'étude du Figaro. Au nombre des destinations favorites des jeunes Français, citons la Suisse, l'Allemagne et le Royaume-Uni.

Ce phénomène risque de s'amplifier encore, si l'on considère qu'il est de plus en plus difficile pour un jeune de dénicher un CDI en sortant d'une grande école comme HEC ou Centrale et qu'en outre, les salaires sont en baisse depuis dix ans, ainsi que semble le confirmer la grille des salaires du magazine Capital.

La rapidité d'embauche à l'étranger

Un autre facteur favorisant l'expatriation des jeunes ingénieurs est le temps de recherche minime pour trouver un job à l'étranger. Selon les chiffres issus du site Les Echos business, 32% de ceux qui ont répondu à une offre d'emploi, ont obtenu une embauche en un temps record de moins de deux semaines.

S'il est vrai, d'une part, que les conditions de travail attractives et les possibilités de progression de carrière maintiennent les jeunes diplômés à l'étranger, ces dernières constituent, d'autre part, un frein à leur retour et à leur réintégration dans une entreprise française, en particulier si leur cursus universitaire s'est effectué à l'étranger.

L'expérience internationale encouragée par les grandes écoles

Beaucoup de grandes écoles considèrent la mobilité internationale comme un itinéraire indispensable pour ses étudiants. En effet, les séjours à l'étranger présentent de nombreux intérêts, sur le plan personnel, notamment. En séjournant dans un autre pays, l'ingénieur pourra développer ses compétences linguistiques tout en s'ouvrant davantage à d'autres cultures. Son adaptabilité face aux différentes techniques de travail de l'entreprise qui l'accueille lui permettra également d'acquérir un savoir-faire original. Un autre avantage est le développement des partenariats internationaux qui permettent aux jeunes Français d'investir à l'étranger.

Un phénomène ammené à se poursuivre ?

Il est clair que tant que les chefs d'entreprises français n'auront pas réussi à créer des possibilités de progression de carrière avantageuses combinées avec des salaires attractifs, les ingénieurs donneront leur préférence à l'expatriation.

____________________________________

Voir toutes nos offres d'emploi Ingénieur


Copyright © StepStone GmbH 1996 - 2018