Sommaire du dossier
Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter

Emploi : La transition vers les énergies renouvelables

emploi dans l'énergie

Les énergies renouvelables, clé de la transition énergétique, recrutent. Formez-vous et profitez de ce secteur d'avenir.

Moins polluantes que les énergies issues de sources fossiles, les énergies renouvelables (ENR) parmi lesquelles on retrouve principalement l'hydroélectrique, l'éolien, la biomasse, le solaire, la géothermie et les énergies marines, représentent un enjeu majeur de la politique énergétique nationale et européenne. Le développement des ENR génère déjà une multitude d'emplois divers et variés, des métiers d'avenir auxquels il faut s'intéresser !

La transition énergétique, un vrai défi pour la France !

Les membres de l'Union Européenne doivent répondre à de grands enjeux environnementaux et se sont fixés des objectifs à atteindre à l'horizon 2020. Parmi eux, réussir la transition énergétique, c'est-à-dire atteindre une part de 20% d'ENR dans la consommation énergétique finale brute. En 2004, ce pourcentage au niveau européen était de 8,3% et de 14,1% en 2012 ! Autant dire qu'il reste du chemin à parcourir.

La France accuse un certain retard dans sa trajectoire par rapport à la moyenne européenne, et ce d'autant plus que son objectif pour 2020 est de 23%, soit plus ambitieux que celui de l'Europe. Bien que partie d'une part supérieure (9,3%) en 2004, elle n'atteignait en 2012 que 13,4% d'ENR dans sa consommation énergétique finale brute.

Mais, après quelques débuts difficiles, la filière s'organise et c'est un marché très prometteur pour le territoire national qui dispose d'un fort potentiel hydraulique, éolien et géothermique.

La transition énergétique… Des emplois en veux-tu, en voilà !

Considéré hier encore comme une niche, le secteur des ENR est aujourd'hui un employeur significatif qui compte plus de 6,5 millions de postes dans le monde. Selon l'Agence internationale pour les énergies renouvelables, le secteur souffre d'une pénurie de compétences techniques en génie électrique et électronique. Ainsi, on compterait, rien qu'en Europe, près de 7 000 emplois qui n'ont pas été pourvus en 2013 par manque de profils adaptés.

En France, « le baromètre des offres d'emploi de la croissance verte », réalisé par le cabinet de recrutement « Orientation durable », confirme cette tendance en mettant l'accent sur une offre d'emploi toujours plus présente dans le domaine des ENR. Le secteur, qui compte aujourd'hui quelque 400 000 équivalents temps plein, favorise l'émergence de nouvelles filières industrielles et technologiques.

Par ailleurs, l'emploi dans le secteur des énergies renouvelables est pour partie local et non délocalisable.

Energies renouvelables recherchent compétences diverses et variées…

Le secteur des ENR recherche une multitude de compétences pour satisfaire ses besoins en termes de fabrication, d'installation, de maintenance, d'ingénierie et de commercialisation, sur l'ensemble du territoire national. Selon le SER (syndicats des énergies renouvelables), tous les niveaux de qualification (du CAP au bac+5) sont concernés par les milliers de postes que procure la transition énergétique.

Les filières les plus en demande actuellement sont le solaire, la géothermie et la biomasse avec une recherche importante de main d'œuvre qualifiée (niveau bac à bac+2) pour l'installation et la maintenance, mais aussi de technico-commerciaux (niveau bac+2) et d'ingénieurs (niveau bac+5).

Les énergies renouvelables, des métiers d'avenir auxquels il faut se former

Si le secteur des ENR n'a pas révolutionné les métiers à proprement parler, il requiert des compétences spécifiques. Or, le problème en France vient du fait qu'elle a tardé à mettre en place des formations dédiées explicitement aux métiers de l'ENR, d'où la pénurie actuelle de compétences. Toutefois, elle s'est rattrapée et propose aujourd'hui plus de 200 formations diplômantes (CAP, bac pro, BTS, DUT, licence pro, master ou diplôme d'écoles d'ingénieurs).

Les jeunes, quel que soit le niveau d'études qu'ils envisagent, ont tout intérêt à s'intéresser à ces filières de formation. Ils seront ainsi assurés d'avoir du travail, la transition énergétique ne s'arrêtera pas en 2020 et déjà l'Union européenne se fixe des objectifs à atteindre à l'horizon 2050.

Voir toutes nos offres d'emploi dans l'énergie


Copyright © StepStone GmbH 1996 - 2018