Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter

Classements des employeurs idéaux des étudiants en ingénierie

Universum France dévoile le classement des employeurs préférés des étudiants des grandes écoles d'ingénieurs françaises et pour la 1ère fois, le classement des employeurs préférés des étudiants des universités françaises.

Les étudiants des grandes écoles d'ingénieurs/IT ont choisi EADS comme étant leur employeur idéal pour la huitième année consécutive. Vient ensuite Google qui prend une place et se positionne sur la 2ème marche du podium, suivi par Thales, qui lui, perd une place et se retrouve à la 3ème position.

Dans le Top 5 des grandes écoles d'ingénieurs/IT, le challenger à surveiller reste Apple, qui prend cinq places et arrive 4ème, suivi par Dassault Aviation qui prend également une place pour atterrir à la 5ème position, validant l'attractivité des entreprises de l'aérospatiale et de la défense, sur la cible des étudiants des grandes écoles d'ingénieurs/IT. Les plus fortes progressions en 2012, reviennent à Schneider Electric chez les commerciaux, + 22 places et à Technip chez les ingénieurs, +25 places.

Quant aux universitaires issus de la filière ingénieurs/IT, le top 3 est très centré sur les entreprises de l'IT et ils élisent Google comme leur employeur idéal. Ces étudiants sont les premiers à placer Google 1er employeur idéal en France, depuis leur entrée dans les classements, toutes filières confondues, il y a cinq ans. Apple arrive en 2ème position, suivi par Microsoft à la 3ème place. Viennent ensuite EADS en 4ème position et Air France, à la 5ème place.

« Les entreprises choisies par les étudiants, répondent exactement aux vecteurs d'attractivité dans lesquels ils projettent leur carrière. En outre, ajoute Aurélie Robertet, Country Manager France chez Universum, si l'on compare les attentes et les perspectives de carrière des étudiants, elles vont également dans ce sens. »

Secteurs industriels et attractivité des employeurs : une attraction singulière plus que sectorielle.

Si les années passées, les employeurs étaient sectoriellement attractifs, les uns bénéficiant des actions des autres, cette année 2012 voit s'affirmer la singularisation des actions employeurs sur les campus. Effectivement, avec l'implantation de la Génération Y à tous les niveaux du marché du travail, aujourd'hui ce qui prime comme élément moteur, c'est l'attractivité de l'employeur en tant que telle et non plus, le secteur auquel il appartient.

Dorénavant les étudiants choisissent des employeurs pour ce qu'ils représentent et … ce qu'ils leur (r)apporteront, en terme de carrière et d'accomplissement professionnel.

La génération Y marque ici le pas sur le souci de singularité qui est le sien et qui la caractérise. C'est ainsi qu'aucune tendance ferme et définitive ne s'installe, laissant libre cours aux employeurs de se valoriser et de faire leurs preuves auprès de leurs cibles de recrutement, tous profils confondus.

Les étudiants des grandes écoles d'ingénieurs privilégient des employeurs financièrement solides, au delà de secteurs spécifiques. Ainsi, nous voyons Dassault Aviation se placer à la 5ème position (+1). Les employeurs développant des produits innovants sont également très attractifs sur cette même cible : Google 2nd (+1), Apple 4ème (+5).

Concernant les universitaires ingénieurs/IT, ils privilégient les produits innovants tout comme leurs acolytes des grandes écoles, en mettant en avant notamment l'IT et ses principaux acteurs. Chez les universitaires, l'enseignement et le secteur public sont également très attractifs, cette tendance mettant en avant non seulement leur aspiration à trouver un équilibre vie professionnelle / vie privée, en parallèle d'une sécurité de l'emploi.

 

Universum Student Survey 2012 - Edition française

Nombre de participants : 31 062

Etudiants en Ecole d'Ingénieur/IT : 9 373
Etudiants des Universités (toutes filières : 6 270
Autres : 15 419

 


Copyright © StepStone GmbH 1996 - 2018