Sommaire du dossier
Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter

Les métiers les mieux rémunérés du bâtiment

Les métiers du BTP les mieux rémunérésVous envisagez de faire carrière dans le BTP ? Pour vous donner un aperçu de ce que vous pouvez gagner en travaillant dans le secteur, nous avons dressé pour vous la liste des 7 métiers les mieux rémunérés du secteur du bâtiment.

Le grutier (2000 euros)

Travaillant essentiellement sur les chantiers, le grutier est un technicien très qualifié qui est en charge de la conduite et de la manœuvre des engins de levage en hauteur. Dans une cabine à tour, il s'occupe de la répartition et du déplacement des matériaux sur terrain à l'aide d'une grue. Il s'agit de l'emploi le plus rémunéré du secteur puisque le grutier touche 2000 euros brut mensuel. Pour devenir grutier, vous devez suivre des études ou formations spécifiques :

  • CAP conducteur d'engins de travaux publics et carrières
  • BP conducteur d'engins de chantier de travaux publics
  • CAP à la conduite en sécurité CACES
  • Bac pro avec une spécialité maintenance de matériels avec une option travaux publics et manutention

Coffreur-bancheur (1811 euros)

La deuxième offre d'emploi la plus intéressante dans le bâtiment, c'est celle du coffreur-bancheur aussi appelé constructeur béton armé. Spécialisé dans le domaine du gros œuvre, le coffreur-bancheur a pour mission d'assurer la réception et la préparation des banches ainsi que des accessoires. Au cours de sa carrière, on peut aussi lui confier la tâche de réaliser des coffrages spécifiques. Pour justifier ses 1811 euros de salaire mensuel, il doit disposer d'un certain nombre de compétences dont entre autres une très forte résistance aux efforts, la capacité à travailler en hauteur, l'endurance physique…

Maçon (1743 euros)

C'est à lui que revient la lourde tâche de mettre en place les fondations des immeubles, maisons ou bâtiments à construire. Concrètement, son métier consiste à réaliser l'ossature du bâtiment suivant les indications du géomètre. Pour ce faire, il doit maîtriser l'utilisation d'outils et de matériaux variés (fil à plomb, truelle, hourdis, poutrelles, prédalles…). Afin d'accéder à ce métier, vous avez le choix entre :

  • Décrocher un CAP maçon, CAP constructeur en béton armé du bâtiment ou un brevet professionnel maçon
  • Disposer d'un Bac pro technicien du bâtiment, organisation et réalisation du gros œuvre, ou un Bac pro Interventions sur le patrimoine bâti
  • L'idéal, c'est d'avoir un BTS bâtiment

Plombier-chauffagiste (1699 euros)

Le plombier-chauffagiste lui gagne 1699 euros par mois. Son rôle est d'installer et d'entretenir les appareils sanitaires et d'intervenir en cas de panne. Il s'occupe aussi bien des radiateurs, chaudières et baignoires que des tuyauteries, d'air comprimé et de gaz. La plupart du temps, le plombier-chauffagiste est un homme de terrain, en équipe ou seul, et est souvent amené à travailler dans des conditions contraignantes. Il devra donc être particulièrement patient, méticuleux, méthodique et surtout avoir un grand sens de l'initiative. Plusieurs formations permettent d'accéder à ce poste.

  • un CAP installations sanitaires
  • un TP Installateur d'équipements techniques
  • un brevet professionnel Monteur dépanneur en froid et climatisation
  • BTM Installateur de systèmes de génie climatique.

Couvreur (1676 euros)

Spécialisé dans la réfection et de la construction des toits, le couvreur est l'expert en matière de toiture. Sur un chantier de construction, il met en place les dispositifs de sécurité et prépare les échafaudages. Il se charge aussi de la pose des matériaux afin de garantir l'étanchéité des toits. Enfin, il s'occupe des différentes finitions incluant l'installation des systèmes d'évacuations des eaux de pluie. Bien évidemment, pour devenir couvreur, il faut avoir une très bonne connaissance des différentes techniques du métier, mais aussi avoir le goût du risque. Les personnes souffrant de vertige ne sont donc pas taillées pour ce métier. En ce qui concerne les diplômes et/ou formations à suivre pour accéder à cette fonction, l'on citera entre autres :

  • Le Certificat d'aptitude professionnelle (CAP étancheur du bâtiment et des travaux publics, CAP couvreur…), le strict minimum
  • Brevet professionnel couvreur ou BP étanchéité du bâtiment et des travaux publics

____________________________________

Voir toutes nos offres d'emploi dans le BTP


Copyright © StepStone GmbH 1996 - 2018